Sommaire

Le coq

Si la poule peut pondre sans coq, celui-ci a un rôle très important dans un élevage, même modeste.
Contrairement à d'idiotes affirmations, le coq n'est pas un macho !
Il protège ses poules contre les dangers verticaux autant qu'horizontaux, il est prêt à donner sa vie pour les défendre.
Il cherche dans la terre, vers, larves et tous autres éléments nutritifs.
Lorsqu'il en trouve, il appelle ses poules par des gloussements particuliers.
Jamais il ne mange, tant que ses poules ne sont pas rassasiées.

Il prend son rôle à coeur très vite, dès l'âge de cinq mois.

Avant, il se goinfre en ignorant les poulettes car il sait que cela ne pourra durer et qu'il doit constituer sa stature le plus vite possible.
Ensuite, il se privera. C'est lui qui décide de l'heure du lever et du coucher.

C'est lui qui prépare et montre le nid à la poulette qui n'a pas encore pondu.
Il a un grand respect envers les oeufs et les poussins, ceci représente la continuité de la race.
Les disputes entre poules ne l'intéressent pas, il les laisses régler leurs problèmes seules, parallèlement, si l'une d'entre elles commet une erreur, il la corrige.
Enfin, lorsqu'une poule entre en couvaison, il n'est guère recommandé, à moins d'aimer les coups de becs, de s'en approcher de trop près.
Quand à la reproduction, qui a suscité ce terme de "Macho", ne vous y trompez pas, il pratique cet acte, beaucoup plus intelligemment que certains humains.
Il connaît parfaitement la période où une poule est fécondable, ainsi que le moment où son sperme ne sera pas arrêté par la fabrication d'un oeuf.
Le cheminement du sperme par le vagin, atteindra le haut de l'organe de reproduction de la poule, (oviducte) où il y séjournera une dizaine de jours, fécondant chaque vitellus, (jaune d'oeuf contenant l'ovule), qui y passera.

Les particularités, les aptitudes, les tâches quotidiennes, entendent un coq sain et de bonne lignée.
S'il est issu d'un élevage ou règne une trop forte consanguinité ou s'il y a eu chez ses antécédents des croisements inconsidérés, le coq perd son identité et peut avoir des comportements aberrants.
Ce n'est pas de sa faute, mais celle de l'éleveur qui ne respecte pas les règles fondamentales de la reproduction.

Observez dans la nature les coqs qui vivent à l'état sauvage : Bruyères, Tétras, Faisans, Paons, Cailles, Pintades, Perdrix, etc., il est impossible qu'ils ne fassent pas leur travail, sinon leur race disparaîtrait.

Nos poules et coqs sont élevées dans un milieu artificiel, alors il faut compenser intelligemment et aller jusqu'au bout sans faire de laxisme.
Pour le maintient de la race à son plus haut niveau, il est indispensable de respecter la bonne période de fécondation et en tous les cas, ne jamais laisser naître après le premier juillet.

Majestic & Molière

Sauveur

 

Jeunes coqs, tout juste déclarés.

(Copyright textes et photos extraits du CDrom "Mon amie la Nègre-soie" version 2.00, écrit par John Clickman et Stauk Meyer).

Sommaire