Sommaire

Les vaccinations aviares.

Tous les sujets, vivants à la fondation Aristosoie sont vaccinés contre :
La maladie de Marek.
La bronchite infectieuse.
La maladie de NewCastel.
La maladie de Gumboro.
Ils sont également régulièrement vermifugés.

Quels sont vos obligations ?
La législation ne prévoit aucune obligation si vous ne dirigez pas une société de vente d'animaux destinés à la consommation ou un élevage industriel ou un petit élevage.
La vente en tant que particulier n'est pas assujettie à une déclaration fiscale.

Néanmoins, si vous tenez à vos animaux, vous avez tout intérêt à pratiquer ou faire pratiquer les rappels de vaccins, si vous habitez à moins de dix kilomètres d'un élevage industriel ou à proximité d'un poulailler mal entretenu.
ATTENTION : Si la législation vous semble tolérante au niveau des volailles domestiques, il y a un revers :
Les laboratoires ne fournissent les vaccins que par 1000 doses et souvent par pack de dix fois 1000 doses, rendant onéreux la vaccination de quelques sujets.
Vous ne pouvez garder un flacon car le vaccin reconstitué n'a qu'une heure trente de durée de vie maximum.
De plus, la ou les seringues ne doivent pas être exposées aux rayons solaires, les UV-B détruisent les virus atténués.
Le dosage est le même qu'il s'agisse d'un poussin ou d'un adulte.
Par exemple, si vous diluez la pastille déshydratée de 1000 doses vaccinales dans 1 litre d'eau, la dose sera de 1ml de la solution par sujet, si vous diluez la pastille dans 100ml d'eau, la dose sera de 0,1ml par sujet.
Employez de l'eau minérale en bouteille, jamais d'eau du robinet qui contient du chlore ce qui détruirait les virus atténués.

Afin d'éviter la regrettable politique des laboratoires, tendant à favoriser les élevages industriel, Aristosoie et SOS Gallinacés feront de leur mieux auprès des laboratoires pour obtenir des conditionnements mieux adaptés pour le particulier.


Chez l'humain, il est vivement conseillé d'être vacciné contre le tétanos, surtout si vous possédez des gallinacés car les poules passent leurs journées à gratter la terre et collectent virus et bactéries sous leurs ongles, si vous prenez une poule dans vos bras et qu'elle vous griffe en se débattant, vous avez toutes les malchances d'être infecté.
Outre ce risque, au jardin, on peut se griffer avec une ronce, se blesser avec un outil ou un clou rouillé.
Le tétanos est une terrible maladie qui tue encore de nos jours.
Il est donc important d'être vacciné et d'avoir ses rappels vaccinaux à jour.
Pour nous, comme les vétérinaires, étant exposés plus particulièrement aux risques, les rappels se font tous les cinq ans, parlez-en avec votre médecin.

Sommaire