Sommaire

Tous les sujets, vivants à la fondation Aristisoie sont vaccinés contre :
La maladie de Marek.
La bronchite infectieuse.
La maladie de NewCastel.
La maladie de Gumboro.
Ils sont également régulièrement vermifugés.

Quels sont vos obligations ?
La législation ne prévoit aucune obligation si vous ne dirigez pas une société de vente d'animaux destinés à la consommation ou un élevage industriel ou un petit élevage.
La vente en tant que particulier n'est pas assujettie à une déclaration fiscale.

Néanmoins, si vous tenez à vos animaux, vous avez tout intérêt à pratiquer ou faire pratiquer les rappels de vaccins, si vous habitez à moins de dix kilomètres d'un élevage industriel ou à proximité d'un poulailler mal entretenu.
ATTENTION : Si la législation vous semble tolérante au niveau des volailles domestiques, il y a un revers :
Les laboratoires ne fournissent les vaccins que par 1000 doses et souvent par pack de dix fois 1000 doses, rendant impossible la vaccination de quelques sujets.
Un vaccin reconstitué n'a qu'une heure trente de durée de vie maximum.
De plus, la ou les seringues ne doivent pas être exposées aux rayons solaires, les UV-B détruisent les virus atténués.
Le dosage est le même qu'il s'agisse d'un poussin ou d'un adulte.
Par exemple, si vous diluez la pastille déshydratée de 1000 doses vaccinales dans 1 litre d'eau, la dose sera de 1ml de la solution par sujet, si vous diluez la pastille dans 100ml d'eau, la dose sera de 0,1ml par sujet.
Employez de l'eau minérale en bouteille, jamais de l'eau du robinet qui contient du chlore et qui détruirait les virus atténués.

Afin d'éviter la regrettable politique des laboratoires, tendant à favoriser les élevages industriel, SOS Gallinacés fera de son mieux auprès des laboratoires pour obtenir des conditionnements mieux adaptés.

Sommaire